Apprendre le luxembourgeois gratuitement: en ligne ou cours sur place

La nouvelle politique du pays pour obtenir la nationalité oblige les candidats à connaître la langue avant de pouvoir prétendre y vivre durablement et donc y travailler sur le long terme ou de pouvoir créer son entreprise.

L’intégration passe par un langage commun, pouvoir se comprendre étant la première pierre du vivre ensemble. Apprendre sur Internet ou sur une application iphone et Android est plus difficile qu’il n’y paraît, car rien ne vaut l’expression orale. Il est aussi possible d’apprendre le luxembourgeois au Luxembourg, et de trouver des cours gratuits pour ceux qui n’ont pas trop les moyens.


Cours en ligne de l’université de Luxembourg


C’est l’option la moins contraignante, surtout si on a un emploi et qu’on ne peut apprendre que le soir. Le E-Learning est une méthode qui a fait ses preuves, à condition d’être assez rigoureux pour pouvoir travailler seul de son côté. Les francophones peuvent donc prendre des cours en ligne grâce à l’université du Luxembourg, le tout sans payer.

Ce sont les situations du quotidien qui y sont abordées, pour pouvoir se débrouiller quand on commence à vivre au Luxembourg. En plus du vocabulaire, un effort est fait pour aider à la bonne prononciation. Beaucoup d’exercices en ligne et un apprentissage sous forme de jeux pour connaître rapidement ses points forts et ceux qu’il faudra travailler un peu plus.


Les autres options

Parce qu’il n’y a pas qu’Internet dans la vie, il y a d’autres moyens d’apprendre le luxembourgeois. Le grand duché a mis les petits plats dans les grands pour permettre à tous les candidats d’avoir leur chance le jour de l’examen : le e-learning (vu un peu plus haut dans l’article), des fichiers MP3, des cours du soir organisées par presque toutes les communes du pays.

Pour les plus courageux, il est même possible de passer un diplôme de luxembourgeois ou de suivre une formation poussée à la fac, comme un master de langue par exemple.


Attention : test de langue pour obtenir la nationalité !


Car pour pouvoir rester dans le grand duché, il n’y a pas 36 solutions : il faudra réussir le test de langue. C’est une des conditions (parmi d’autres) pour pouvoir acquérir la nationalité. Bien sûr, on ne vous demandera de savoir tenir une conversation philosophique, mais d’arriver à se débrouiller dans la vie de tous les jours : demander son chemin, prendre les transports, faire ses courses…

Bon à savoir : c’est à l’oral qu’il faudra arriver à se débrouiller, l’écrit à moins d’importance (dans un premier temps).

Une appli mobile

Le smartphone, votre meilleur ami, peut aussi vous aider dans votre démarche. Il existe une appli (développée par une belge) qui permet d’apprendre facilement les 1000 mots de base.

C’est à partir de ce socle qu’on pourra ensuite développer son vocabulaire. Elle est gratuite et permet de s’entraîner partout, même dans les transports ou aux toilettes… D’autres applications pour mobiles, payantes (mais pas trop chères) existent aussi.

Pour s’installer au grand duché, il va falloir se retrousser les manches et repartir sur les bancs de l’école. Ce qui est facile à 1à ans l’est moins à 40, surtout quand notre langue natale est à des années lumières de la prononciation du luxembourgeois… Bon courage à tous !