Crédit immobilier au Luxembourg: offres de prêt pour frontaliers français

Etre frontalier n’a jamais été aussi intéressant que pour trouver un crédit. Mais comment faire pour avoir le beurre et l’argent du beurre ? Faire une demande de crédit immobilier au Luxembourg pour un achat en France est dans le domaine du possible.

Pour cela, il faut trouver un courtier en prêts immobiliers au Luxembourg pour travailleur frontalier français. Nous avons sélectionné quelques offres, permettant pour certaines d’entre elles de faire un prêt au Luxembourg pour acheter une maison en France.


L’offre de HK Conseil


Comment faire un crédit immobilier au Luxembourg pour un frontalier ? La meilleure façon reste encore de passer par un courtier, qui va négocier avec des banques partenaires le meilleur taux de crédit pour l’achat d’un bien immo, maison ou appartement. HK Conseil est implanté des deux côtés de la frontière, et a des activités en France, mais aussi au Luxembourg.

Les habitants d’Alsace et de Lorraine sont des clients privilégiés, car très proches du Grand Duché. La négociation bancaire est au cœur de l’offre de HK Conseil, véritable organisme de crédit immo au Luxembourg pour français frontalier (entre autre).


Un prêt frontalier au Luxembourg


credit luxembourgPrêt frontalier est une agence de courtiers spécialisée dans la recherche et la négociation de crédits pour travailleurs frontaliers.

Trouver un courtier pour un crédit frontalier au Luxembourg quand on est résident français, et que l’on souhaite acheter en France présente un avantage certain : le coût du courtier est supporté par la banque, et non pas par l’acheteur du crédit. Le système de rémunération est par contre différent au Luxembourg, où c’est l’acheteur qui rétribue le courtier pour ses services.

La banque BIL


Est-ce possible d’obtenir un emprunt immobilier au Luxembourg en tant que français ? La banque BIL présente au Luxembourg réserve certaines de ses offres aux frontaliers, qui ont souvent le choix de leur lieu d’imposition. Pour rappel, travailler 9 mois par an au Luxembourg oblige à faire sa déclaration de revenu dans le grand duché, et à y payer ses impôts.

Les possibilités de prêts immobiliers :

  • Le prêt logement classique : pour acheter en l’état, mais aussi faire bâtir ou rénover
  • Le prêt hypothécaire immoplus green : une façon de combiner financement et écologie
  • L’épargne logement Wüstenrot : pour épargner et anticiper un futur achat (et réaliser de belles économies d’impôts)


La BGL de BNP Paribas : prêt pour frontalier


Les frontaliers ne sont pas toujours au courant de cette possibilité qui leur est offerte d’emprunter au Luxembourg pour financer l’achat d’un bien dans un autre pays, comme en Belgique par exemple. L’important est de trouver un prêt immobilier flexible, qui s’adapte à la situation particulière des travailleurs frontaliers au Luxembourg. La BGL a très bien compris la problématique de ses citoyens « différents » et propose des solutions de financement adaptées.

Keasy Luxembourg : pour les particuliers travaillant au Grand Duché


La formule que propose Keasy Luxembourg est simple : une harmonisation des crédits ! Ainsi, il devient possible d’acheter un bien immobilier en Belgique en profitant des taux français.

Il est donc possible d’emprunter en France, même pour un achat à l’étranger, dans les pays frontaliers. Les belges, mais aussi les luxembourgeois, peuvent profiter des taux d’intérêts français, qui sont actuellement très concurrentiels. Keasy à de nombreux partenaires parmi les banques plus petites, mais aussi plus dynamiques pour gagner de nouveaux marchés. 


A lire aussi :