Ouvrir un compte au Luxembourg

Quand on pense à investir à l’étranger, on songe immédiatement à la Suisse pour placer son argent. Mais d’autres voisins européens offrent aussi de bonnes conditions d’investissements, à condition d’en maîtriser les subtilités fiscales, ainsi que les usages en matière de secrets bancaires et de rentabilité de l’épargne. C’est notamment le cas du Luxembourg, pays voisin de la France, au niveau de vie plus élevé, et les prestations bancaires s’en ressentent.


Comment ouvrir un compte en banque au Luxembourg


Pour un français, rien ne s’oppose à l’ouverture d’un compte au Luxembourg, et ce en tant que citoyen européen, les accords entre les différents pays de l’union le permette. Possibilité de se tourner vers ING, HSBC, bref toutes les grandes banques européennes qui ont forcément des succursales au lux.

Certaines banques peuvent, si cela est spécifié dans leurs conditions d’ouvertures pour les non résidents, exiger un contrat de travail, mais cela reste à vérifier. Bien sur, comme pour n’importe qu’elle banque en France, il faudra lors de l’ouverture du compte être en mesure de prouver son identité, avec un document administratif en cours de validité, rien d’exceptionnel à cela.

Possibilité aussi de passer par un courtier, ou un cabinet de gestion spécialisé dans les ouvertures de comptes en banque au Luxembourg.


Pourquoi placer son argent au Luxembourg


Ce sont surtout les placements immobiliers qui attirent ceux qui veulent placer leur argent au Luxembourg, comme les SICAV, mais aussi les obligations. Le Luxembourg se distingue par trois avantages conséquents en matière d’investissement dans son pays :

– Une fiscalité faite pour les investisseurs étrangers, très avantageuse.

– Des placements à taux importants

– Une grande maîtrise de la finance mondiale, de ses subtilités et de ses possibilités de gains.


Les différences par rapport à la Suisse et la Belgique


Tout comme la Suisse, le Luxembourg cultive un goût prononcé pour le secret bancaire, même si les choses ont changé durant la dernière décennie, en particulier pour lutter contre le blanchiment d’argent. Le Luxembourg respectera la discrétion de ses clients, tant que les banques joueront le jeu.

Par contre, la Belgique se distingue des deux pays précédemment cités en matière de fiscalité et d’avantages financiers, les français d’ailleurs ne s’y trompent pas et pour ceux qui avaient de l’argent placé en Belgique, les fonds ont changé de crèmerie, l’argent dormant maintenant sur des comptes suisses ou luxembourgeois.

La Belgique se trouve dans l’échelle des performances bancaires pour les particuliers au même niveau que la France.